ARMES ANCIENNES



TEXTE DE JEAN GOUDARD 

S’agissant des tireurs à la poudre noire, il est amusant de noter que la plupart d’entre eux a approché

le tir par l’intermédiaire des armes modernes dont ils se sont immédiatement détournés le jour où un

ami, un membre du même club, leur a mis en main une « vieille pétoire » dont ils sont tombés

amoureux.

 

C’est bien d’amour qu’il s’agit pour ces objets aux formes autant désuètes que sensuelles.

 

Pour s’en convaincre, il suffit de voir avec quelle passion chaque tireur entretient, perfectionne,

modifie et parfois même fabrique ses armes.

 

Car cet amour n’est pas exclusif ! Bien au contraire, les tireurs dans leurs immense majorité

possèdent plusieurs armes de poing et ne négligent pas pour autant les armes d’épaule.

 

Une des caractéristiques principales de ces tireurs à la poudre noire est leur amour du détail et du «

bidouillage », que la pratique des armes a laissé sur leur faim.

 

Lassés d’introduire des cartouches dans un barillet ou dans un magasin, ils ont préféré la voie la plus

difficile mais oh combien !plus gratifiante de la préparation de leurs charges et de leurs accessoires.

Nombreux sont ceux qui fabriquent leurs projectiles, concoctent de savants mélanges graisseux pour

assurer la meilleure précision à leur arme, découpent leurs calepins dans de vieux draps et fabriquent

avec les moyens du bord---et une imagination stupéfiante !---leur propre matériel de tir.

 

Enfin, même si cela n’est pas glorieux, il faut admettre qu’au plus profond de leur âme, certains

d’entre nous ne sont pas totalement adultes (l’auteur de cet ouvrage inclus).Là où les hommes de l’art

parleront de « refoulement », nous préférerons évoquer le plaisir de posséder et d’utiliser « en vrai »

les objets mythiques qui ont peuplé notre enfance et ne tiraient que de pauvres petites amorces en

ruban de papier rose.

 

En conclusion une arme ancienne est une arme antérieure à 1870 (fin 19eme siècle) et authentique

(certificat d’expertise). Une réplique est une reproduction moderne d’arme ancienne, avec le système

de visée, la platine, la crosse et le canon du style de l’époque. Des pièces d’origine peuvent être

utilisées pour fabriquer une réplique. Les répliques n’ont pas besoin de porter de poinçons d’épreuve.

La discipline Armes Anciennes propose des épreuves où sont utilisées des armes d’origine ou des

répliques représentant les divers systèmes de mise à feu (mèche, silex et percussion). Ces armes de

poing ou d’épaule utilisent uniquement de la poudre noire. Les 10 meilleurs impacts sont retenus sur

les 13 coups tirés pour le score et pour une durée de match de 30 minutes. Les noms des épreuves

évoquent soit des noms de personnes qui ont inventé ou fabriqué des armes, soit des sites

significatifs de l’histoire des armes.


Écrire commentaire

Commentaires : 0